Notre histoire

Anouchka…

Cette adorable blondinette, aux yeux azur, ne me regarde pas : elle continue de manipuler énergiquement et inlassablement un petit objet.

Anouchka, 2 ans et demi a été détectée autiste il y a quelques mois et en attente d’un diagnostic final.

« Une chance «  pour Elle, oui vraiment « une chance » d’avoir des parents aimants qui ne font pas le déni de sa petite différence.

Ils sont dévastés mais acceptent le diagnostic : autisme et décident de lui donner le meilleur.

La chape de plomb va s’alourdir et essayer de les broyer.

Anouchka doit être stimulée dans les meilleurs délais. Hélas, les soins qui devaient être pris en charge en octobre, ne le seront pas, par manque de place dans le centre spécialisé.

Les parents d’Anouchka ont été livrés à eux-mêmes pendant des mois, heureusement grâce à l’associations liberté autisme quad 01 ont obtenu des réponses à leurs questions.
La situation va enfin se débloquer grâce à leur pédiatre le Dr AC. Bailly

La maman a trouvé un emploi en mars, à 60 km du domicile.

Le contrat salarié du papa s’est terminé en décembre 2018. Il a dû suspendre la structure  qu’il venait de créer afin de consacrer tout son temps et son énergie à sa fille.

Le budget familial permet de payer les factures et de se nourrir.

Je suis triste de découvrir que soigner un enfant autiste est un réel parcours du combattant, sans moyen financier il est voué à l’échec.

Le diagnostic final de son handicap est prévu dans 1 an.

En attendant la prise en charge par la MDPH certains soins de stimulation  sont à la charge des parents.

De plus le logement actuel n’est plus adapté au handicap de cette adorable petite. Il y a donc  une charge supplémentaire dans ce déménagement.

Depuis le début du mois d’octobre 2019 Anouchka a été prise en charge partiellement au CMP d’Hénin-Beaumont. Elle devra attendre une année avant d’avoir une place au sein de  l’hôpital de jour et d’avoir son diagnostic final.

Anouchka est autiste.